En savoir plus sur l’alternance

La formation en alternance permet avant tout de se former à un métier et d’obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle. Ce système repose sur une répartition du temps de formation entre un établissement de formation (théorie) et une entreprise (pratique). Cela donne la possibilité d’acquérir de l’expérience dans le métier choisi et de faciliter l’insertion professionnelle. Enfin, ce mode de formation garantit de percevoir un salaire tout en poursuivant ses études. Il existe deux types de contrats en alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.
Le contrat d’apprentissage
  • Son objectif est d’obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme d’Etat (CAP, bac, BTS, Licence, Master…) ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
  • Il s’adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus. Les jeunes de 15 ans peuvent tout de même conclure un contrat s’ils ont terminé leur collège. L’apprentissage est aussi accessible aux personnes de plus de 30 ans si elles sont reconnues travailleurs handicapés ou portent un projet de création ou reprise d’entreprise nécessitant le diplôme préparé.
  • Le contrat peut être un CDI ou un CDD dont la durée peut varier selon la formation choisie mais dure généralement 2 ans. Les enseignements théoriques représentent pour leur part au moins 400 heures. Lorsqu’il est conclu dans le cadre d’un CDI, le contrat débute par la période d’apprentissage d’une durée équivalente au cycle de la formation suivie, puis se poursuit selon les dispositions d’un CDI.
  • La rémunération d’un apprenti varie en fonction de son âge et progresse chaque nouvelle année du contrat. Le salaire minimum perçu correspond à un pourcentage du SMIC ou du SMC, le salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé.
  • L’apprenti est suivi et accompagné en entreprise par un maître d’apprentissage.
Toutes les entreprises du secteur privé et les associations peuvent embaucher un apprenti. Le secteur public non industriel et commercial peut également y avoir recours. Les employeurs d’un apprenti peuvent bénéficier de certaines aides financières : une aide unique pour les employeurs d’apprentis, une exonération de cotisations sociales totale ou partielle selon la taille de l’entreprise, des déductions fiscales de le taxe d’apprentissage, des aides lors d’embauche d’un travailleur handicapé. Un simulateur permet de calculer la rémunération de l’alternant et le montant des aides octroyées à l’employeur.
Le contrat de professionnalisation
  • Il vise à obtenir une qualification professionnelle reconnue (diplôme, titre enregistré au RNCP, certificat de qualification professionnelle ou une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale). Il a particulièrement pour objectif de favoriser l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et adultes.
  • Il s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emplois âgés de 26 ans et plus, aux bénéficiaires de la prime d’activité, de l’allocation spécifique de solidarité (ASS) ou de l’allocation adulte handicapé (AAH), et aux personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion.
  • Le contrat de professionnalisation peut être conclu dans le cadre d’un CDD (généralement pour une durée de 6 à 12 mois) ou d’un CDI. Les enseignements sont dispensés par un organisme de formation ou par l’entreprise elle-même si elle dispose d’un service de formation interne et doivent représenter au moins 150 heures.
  • La rémunération de l’alternant en contrat de professionnalisation varie en fonction de son âge et de son niveau de formation initial.
  • L’alternant est accompagné par un tuteur désigné par l’employeur : un salarié qualifié de l’entreprise. Celui-ci doit avoir acquis une expérience d’au moins deux ans en rapport avec la qualification visée et être volontaire.
Tous les établissements de droit privé assujettis au financement de la formation professionnelle continue peuvent embaucher en contrat de professionnalisation. L’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics à caractère administratif n’ont en revanche pas cette possibilité à l’inverse des établissements publics industriels et commerciaux (comme la RATP, la SNCF, l’Office national des forêts). Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides financières. Un simulateur permet de calculer la rémunération de l’alternant et le montant des aides octroyées à l’employeur.
Les CCI investies dans la formation des apprentis
Les chambres de commerce sont très investies dans la formation des apprentis. En 2017, 82 106 ont été formés dans l’un des 141 CFA des CCI, notamment dans les secteurs commerce/vente (27,6%), agroalimentaire/alimentation/cuisine (19,7%) et accueil/hôtellerie/tourisme (8%).
La formation en apprentissage est un vrai tremplin vers l’emploi. 75 % des apprentis issus des CFA des CCI trouvent leur premier emploi dans les six mois suivant leur formation.
Enfin, dans le cadre du programme européen Erasmus+, les CCi soutiennent la mobilité des apprentis en Europe au travers du dispositif Movil’app.

.

CCI Formation, comme l'ensemble des organismes de formation, a dû suspendre l’accueil (présentiel) des stagiaires jusqu’au 15 avril 2020, conformément à l’arrêté du 15 mars publié au Journal Officiel du 16 mars (la date pourra varier en fonction de l'évolution de la situation sanitaire).

CCI Formation poursuit néanmoins ses formations à distance.

1/ Pour toutes les formations en alternance,

une plateforme de formation à distance est opérationnelle pour toutes les personnes concernées
En cas de difficultés ou si vous avez des questions :  alternance@moselle.cci.fr

2/ Pour les formations professionnelles demandeurs d'emploi

La plupart des formations en cours sont aujourd’hui réalisées à distance.
Les formations qui devaient débuter après le 16 mars sont toutes reportées. Nous vous informerons des nouvelles dates dès que possible.
Toutes les réunions d’information collective de positionnement sont annulées jusqu’à nouvel ordre.
Si vous avez des questions, des hésitations : fde-57@moselle.cci.fr 

3/ Formation professionnelle continue

Les formations en présentiel sont toutes reportées ; CCI Formation s’engage à les reprogrammer à des dates ultérieures. Nous sommes en mesure de vous proposer des cours de langue par Skype ou par téléphone.
Pour programmer vos formations : contactez Sylvie WINGERTER : s.wingerter@moselle.cci.fr

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière jusqu’au départ en retraite.

Informations sur le CPF

Comment s'inscrire à son compte formation